La Cité des Télécoms à Pleumeur-Bodou

You are currently viewing La Cité des Télécoms à Pleumeur-Bodou

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien ! Cette semaine, j’ai envie de vous en dire un peu plus sur ma récente découverte de la Cité des Télécoms, à Pleumeur-Bodou. En effet, j’ai été invitée à découvrir ce lieu unique et, comme j’ai vraiment aimé l’expérience, J’ai décidé de vous en parler par ici. Je suis certaine que ça en intéressera plus d’un !

Découvrir la Cité des Télécoms

Bien moins connue que ces voisines de la Côte de Granit Rose, Pleumeur-Bodou (Côtes-d’Armor) abrite ce lieu culturel unique. Si vous venez passer des vacances sur la Côte de Granit Rose, je vous recommande donc de vous y arrêter ! C’est à seulement une quinzaine de minutes en voiture de Perros-Guirec ou Trégastel.

La Cité des Télécoms

La Cité des Télécoms rassemble deux espaces. L’espace d’exposition, qui fête ses 30 ans en juillet 2021, s’entend sur environ 3000 m². Et ensuite, il y a le radôme, cette impressionnante sphère et son antenne dont je vous reparlerai un peu plus tard. L’ensemble propose de découvrir l’histoire des télécoms, leur évolution au fil du temps et leur avenir. La Cité est aujourd’hui une Fondation d’entreprise du groupe Orange (à qui le site appartient). Elle se situe au cœur du Parc du Radôme, un ensemble dédié au loisir et à la découverte avec le Planétarium de Bretagne et Le Village Gaulois, un parc de loisir.

Mais au fait, c’est quoi exactement la Cité des Télécoms et pourquoi elle est là ?

Alors … comme son nom l’indique la Cité des Télécoms et un centre d’exposition qui retrace l’histoire des outils de télécommunications. Il permet de mieux comprendre comment les outils de communication se sont développés pour arriver aux technologies que nous connaissons aujourd’hui avec les smartphones, la 5g ou la fibre optique par exemple.

Et si la cité se trouve à Pleumeur-Bodou c’est à grâce au Radôme. Cette énorme boule blanche que vous voyez sur la photo un peu plus haut abrite l’antenne PB1, la première à avoir capté un signal TV américain en direct. C’était en 1962 !  

Mais revenons d’abord au centre d’exposition. Celui-ci se compose de 14 espaces qui nous permettent d’en apprendre plus sur l’histoire de ce qui est devenu un téléphone, l’évolution des moyens de communication, mais aussi la fibre optique et les câblages sous-marins. On se rend compte des évoluions techniques et technologies et des challenges de chaque époque. Aujourd’hui, l’usage de nos smartphones nous parait tellement normale qu’on ne se pose plus vraiment la question de savoir comment on en est arrivés là ou même quelles sont les technologies au service de nos usages quotidiens.

Animations vidéo

Et bien, les expositions de la Cité répondent à ces questions et à bien d’autre encore. Le parcours est très complet mais reste accessible. L’ensemble est également interactif avec ici des films à visionner, là des ateliers. Et tout est fait pour que les enfants apprécient la visite. Certains espaces leur sont d’ailleurs dédiés et la cité propose également des jeux de piste adaptés aux enfants. 

Le dernier étage de la Cité propose des expositions temporaires. Lors de mon passage, une partie était dédiée à la voix. Très intéressante ! L’autre portait sur la 5G, histoire de mieux comprendre cette nouvelle génération de réseau qui va durablement changer nos possibilités.

Bilan de ma Visite

J’ai vraiment adoré l’expérience. Je vous recommande de commencer par une rapide visite guidée à votre arrivée. En 30 à 45 minutes maximum, un médiateur de la Cité vous fera découvrir les premières salles avec des clés de lecture supplémentaires et de supers explications ! Cela permet de faire une très bonne entrée en matière, avant de s’attaquer aux autres salles. Personnellement, je trouve ça toujours plus sympa d’écouter un passionné partager ses connaissances sur le sujet. De quoi rendre la visite encore plus vivante !

Je vous mets quelques photos des salles ci-dessous. Si vous êtes sur Instagram, n’hésitez pas à regarder dans ma Story à la une sur les Côtes-d’Armor, je vous y ai laissé des vidéos aussi !

Salle sur les câbles sous-marin
La fibre optique
Opérateur de téléphonie
L'évolution des télécommunications
Les cabines téléphoniques et autres téléphones

Si je devais trouver un petit bémol, je dirai que c’est le volume d’information. En effet, il y a beaucoup de chose et ça mérite clairement plusieurs visites pour digérer tout ça ! Il me faudra donc revenir !

Le Radôme et PB1, Au CŒUR de l’histoire de la cité

Après deux bonnes heures de déambulation dans l’espace d’exposition, je vais finir la visite de la Cité des Télécoms en beauté en découvrant le Radôme. Comme je vous le disais plus haut, il s’agit de cette grosse boule blanche de 50m de haut, impossible à manquer.

La radôme

D’ailleurs, rendez-vous bien compte, l’Arc de Triomphe entrerait sans problème sous ce dôme ! Cette sphère de seulement 2mm d’épaisseur abrite PB1, la première antenne satellitaire de Pleumeur-Bodou. Pour rester gonflée et résister aux tempêtes, le Radôme est pressurisé en permanence. J’avoue, j’ai été assez impressionnée de voir que tout ça tenait sans aucune armature ! Et c’est d’ailleurs le plus gros ballon du monde avec ces 1ha de toile et 100 000 m3 d’air.

La Star: l’antenne PB1 !

L’antenne à l’intérieure est immense. Importée depuis les États-Unis en pièce détachées, elle a été assemblée par une horde d’ouvriers, techniciens et ingénieurs qui ont travaillé sans relâche pour être dans les temps. Le but ? Capter les premières images télévisées des États-Unis en direct, via le satellite Telstar 1. La première Mondovision ! Et c’est le 11 juillet 1962, à 0h47 que le miracle a lieu ! Une très grande avancée pour l’époque. L’antenne va fonctionner jusqu’en 1985. La technologie avance à vitesse folle et l’installation est donc dépassée après cette date. Néanmoins, la France décide de garder l’antenne (contrairement aux États-Unis qui ont démonté la leur) et c’est ainsi que le lieu deviendra un centre culturel qui se visite.

L'Antenne PB1

Vous apprendrez tout ça et bien plus encore (je ne vous dévoile pas tout !) dans un spectacle « son et lumière » sous le Radôme. Il y en a plusieurs par jour. Dès votre arrivée, on vous demandera de choisir votre horaire parmi les créneaux proposés. C’est à ne pas manquer pour vraiment entrer dans le concret et comprendre l’utilité première de ce site et les avancées incroyables qui ont eu lieu ici, à Pleumeur-Bodou !

J’ai eu le privilège de faire le tour complet de l’antenne alors je vous laisse quelques photos ici, pour que vous puissiez vous rendre compte de son ampleur. Aujourd’hui la miniaturisation est passée par là. On a de plus gros satellites dans le ciel et de bien plus petites antennes !

La cabine supérieure de l'antenne PB1
L'Antenne PB1
L'Antenne PB1

Informations pratiques 

Comme je vous le disais, la Cité des Télécoms se situe sur la commune de Pleumeur-Bodou. Accès facile depuis Lannion ou la Côte de Granit Rose. Comptez 3h sur place pour profiter pleinement de votre visite et pour avoir le temps de faire tout le tour des expositions avant le spectacle au Radôme.

Et pour en savoir plus, n’hésitez pas à visiter leur site web (https://www.cite-telecoms.com) et leur compte Intagram.

J’espère que mon article vous donnera envie de découvrir ce lieu surprenant ! Je tiens à remercier Sylvie, de la Cité des Télécoms, pour son invitation et son accueil. Je suis ravie d’avoir fait cette jolie découverte ! Si vous y passez, n’hésitez pas à me laisser un commentaire en bas de l’article avec vos impressions 😊

Et moi je vous dit à très vite pour de nouvelles aventures en terres bretonnes !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.