Objectif zéro déchet en Bretagne

You are currently viewing Objectif zéro déchet en Bretagne

Il y a une quinzaine de jours, j’ai découvert la campagne de la région sur le zéro déchet en Bretagne. Elle a été relayée plusieurs fois sur les réseaux sociaux, par des personnes que je suis et par la région. Et je dois vous avouer que ça a retenu mon attention.

En effet, je m’intéresse au zéro déchet depuis un moment déjà. Même si je suis encore loin du compte, j’ai commencé à changer mes habitudes petit à petit et j’ai envie de continuer dans ce sens. Alors pour une fois, je vous propose un article vraiment différent de mon contenu habituel et j’espère que ça vous plaira ! Bien évidemment, je reste fidèle à moi-même et je partagerais des adresses ou exemples bretons 😊 Cette catégorie « Mon Bla Bla » sur le Blog est décidément bien utile !

Je fais partie des personnes qui pensent que c’est l’effort collectif qui prime. À notre échelle, nous devons tous participer. C’est le seul moyen pour que l’effort soit utile et durable à mon sens. Nous devons tous prendre conscience que des changements simples dans nos vies quotidiennes peuvent avoir un bel impact sur l’environnement. Bien sûr, ça ne suffira pas et je reste persuadée qu’il faut aussi que bien des industries se transforment pour soulager notre planète. Mais participer au mouvement est selon moi toujours plus productif que de ne rien faire 😊

Objectif zéro déchet en Bretagne

Commençons déjà par regarder quelques chiffres communiqués par la région Bretagne. Il s’agit d’une des régions championne du tri en France. Cependant, il y a encore environ un quart des déchets produits par les bretons et bretonnes qui n’est pas valorisé.

En termes de zéro déchet en Bretagne, la région affiche deux objectifs:

  • zéro déchet enfoui d’ici à 2030
  • zéro déchet produit en 2040

Chacun peut participer à ce défi à son échelle en changeant une partie de ses habitudes de consommation. Il y a bien sûr des choses plus faciles que d’autres. Moi la première, j’ai encore beaucoup à apprendre. Mais comme je le disais plus haut, chaque geste compte et il y a des habitudes assez simples à prendre.

Mes actions pour réduire mes déchets

La lutte contre le gaspillage alimentaire

L’une des habitudes qui selon moi fait partie des changements faciles est la lutte contre le gaspillage alimentaire. Depuis que je suis petite, nous luttons à la maison contre le gaspillage alors j’ai pris les mêmes habitudes chez moi maintenant.

Une façon de faire peut être de préparer des menus à l’avance afin de n’acheter que ce dont on a besoin. Quand on vit seul on peut aussi préparer une plus grande quantité et congeler pour plusieurs repas plutôt que de risquer que le plat se perde en restant trop longtemps au réfrigérateur.

Si vous avez des fruits ou des légumes qui commencent à se gâter, plein de solutions existent. On peut faire des compotes, des soupes ou des gratins et le tour est joué ! Le pain est également un aliment qui a du mal à se conserver longtemps. Il est d’ailleurs au centre d’une vidéo de la campagne de la région Bretagne.

De mon côté, il m’arrive de le trancher et d’en mettre une partie au congélateur ou quand vraiment je me retrouve avec un morceau de pain trop dur, j’en fais de la chapelure que je mets dans une boite. Cela me sers ensuite pour mes différentes recettes.

Les déchets alimentaires de la vie quotidienne

Pour aller plus loin, il faut aussi contrôler les autres déchets que l’on met à la poubelle. Là-dessus, je dois vous avouer que je trouve que les grandes entreprises ont encore beaucoup de chemin à faire. Le consommateur ne doit pas être le seul acteur. Quand je vois des produits sur-emballés, ça me révolte vraiment. Je sais par exemple qu’il existe des normes strictes pour certains produits bio mais se retrouver avec des oranges emballées individuellement dans du plastique, c’est quand même du grand n’importe quoi !

Lentement mais sûrement, certaines choses évoluent. Pour citer un exemple breton récent, Paysan Breton a communiqué sur le Madame Loïk (miam !) qui se déshabille. Avec le retrait de la cartonnette autour du pot, c’est 30% d’emballage en moins pour ce produit ! C’est un petit geste qui fait plaisir !

Quand je fais mes courses, je fais donc attention à ce point là. Déjà, comme un grand nombre de personnes, je vais faire mes courses avec mes grands sacs réutilisables. Je prends aussi des sachets réutilisables pour mes fruits et légumes. Ensuite, j’essaie de prendre des produits sans emballage supplémentaire inutile. Quand vraiment ce n’est pas possible, je fais attention à bien trier les déchets et à mettre dans mon bac de tri tout ce qui peut être recyclé.

Habitant seule, j’ai bien conscience que certaines choses peuvent être plus faciles. Par exemple, je cuisine systématiquement en plus grande quantité. J’emporte donc presque tout le temps mon déjeuner au bureau le lendemain, dans une boite lavable. Quand, par hasard, je n’ai pas eu le temps, je suis choquée de la quantité de déchets inutiles que mon repas à emporter engendre…

Zéro déchets en Bretagne – ce que je veux faire de plus

J’essaie de m’améliorer au fur et à mesure et je teste aussi de nouvelles choses. Par exemple, dans ma cuisine, je fais en ce moment le test d’une « éponge » en silicone. À priori, elles s’use moins vite que les éponges classiques donc je vais voir ce que ça donne…

Côté salle de bain, c’est sans doute pour moi le plus compliqué ! Je dois avouer que je suis habituée à certains produits de beauté que je n’arrive pas à changer pour le moment. Par contre, j’ai commandé à ma Maman (VLD Créations) un lot de cotons lavables que j’adore et elle m’a aussi offert un shampoing solide fait maison que je teste depuis quelques jours. Et pour l’instant j’en suis assez contente, et j’ai pourtant des cheveux capricieux…

Autre chose que j’aimerais vraiment changer dans mes habitudes : acheter plus de vrac. C’est de plus en plus facile aujourd’hui. On trouve soit des magasins spécialisés soit des distributeurs vrac dans certaines grandes surfaces ou magasins bio. Je n’ai pas encore pris le pli mais c’est dans mes objectifs ! Il va falloir que je me fasse un bon stock de bocaux pour commencer 😉

Si vous voulez une idée d’adresse à proximité de Concarneau, je vous conseille Ty Vrac à Trégunc !

Voilà ! C’est ainsi que je termine mon article sur le zéro déchet en Bretagne. En réalité, c’est valable pour toutes les régions mais j’ai profité d’une campagne de ma région pour rebondir dessus … Et vous, êtes-vous dans une démarche de zéro déchet ou de réduction de vos déchets ? Quelles sont vos bonnes habitudes ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.